Pays Membres

Vous trouverez les pays membres et non membres de l'union

19 membres composent actuellement L’UCESA : Afrique du Sud, Algérie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Centrafrique (réintégrée depuis AG du 28 novembre 2018 de Libreville), Congo, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Tunisie.

Retrait de pays membres : Chaque membre est libre de se retirer de l’UCESA en envoyant une lettre de démission au Président de l’UCESA. La démission et la radiation peuvent entrainer la perte du statut de membre. La radiation d’un membre est prononcée par l’Assemblée Générale.

Adhésion de nouveaux membres : Tout CES-IS africain qui adhère aux statuts de l’UCESA et soumet une demande d’adhésion au Président peut rejoindre l’Union. L’adhésion définitive est prononcée par l’Assemblée Générale.

Activités des CES-IS membres

Le CESE du Maroc organise le 9 juillet 2020, une rencontre virtuelle pour présenter son avis sur la transition énergétique.

Le CES du Burkina Faso organise le Forum “Contribution de la diversité culturelle au développement durable au Burkina Faso” du 14 au 16 juillet 2020.

REMISE DE SERVICES AU CESEC, EUGENE AKA AOUELE PREND LES RENES DE L’INSTITUTION (en date du 15 avril, publication faite le 16 avril 2021)

Nommé le 06 avril 2021 à la tête du Conseil Economique Social Environnemental et Culturel, Dr AKA AOUELE Eugène a été accueilli au siège de l’Institution. La cérémonie s’est tenue en présence de l’ensemble des membres de l’Assemblée consultative.

La remise des charges s’est faite entre le nouveau Président et le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Monsieur Abdourahamane CISSE, en lieu et place de Charles Koffi DIBY, décédé le 07 décembre 2019.

Le Président AKA AOUELE a décliné les grandes lignes de son action non sans rappeler l’excellent travail fait par son illustre prédécesseur Feu Charles KOFFI DIBY. «… Pour ma part, j’entends, au regard de l’excellent travail déjà entamé, renforcer toutes les activités qui ont trait à la continuité de l’action institutionnelle, à la consolidation de la coopération internationale, ainsi qu’au rapprochement que notre Institution devrait opérer auprès de nos populations ; toutes choses qui permettraient de mieux sonder leurs préoccupations et ainsi de mieux traduire leurs aspirations » a-t-il déclaré en ajoutant pour conclure: « ce dernier point nous invite à identifier et à adresser les défis nationaux et internationaux notamment, en matière environnementale et culturelle » .

UEMOA : nomination commissaires et Président de Commission

La Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA a décidé de confier la Présidence de la Commission de l’UEMOA au candidat proposé par la République du Sénégal et a nommé les membres de la Commission, sur proposition des Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Monsieur Abdoulaye DIOP est nommé Président de la Commission de l’UEMOA.

Sont nommés membres de la Commission de l’UEMOA :

  • Monsieur Jonas GBIAN, au titre de la République du Bénin,
  • Monsieur Filiga Michel SAWADOGO, au titre du Burkina Faso,
  • Monsieur Paul Koffi KOFFI, au titre de la République de Côte d’Ivoire,
  • Monsieur Mamadù Serifo JAQUITE, au titre de la République de Guinée-Bissau,
  • Monsieur Lassine BOUARE, au titre de la République du Mali,
  • Monsieur Mahamadou GADO, au titre de la République du Niger,
  • Monsieur Abdoulaye DIOP, au titre de la République du Sénégal,
  • Monsieur Kako NUBUKPO, au titre de la République Togolaise.

Fait à Ouagadougou, le 14 avril 2021

René Ngongo mentionné dans le New York Times dans l’article

sur le “White cube” et the Congolese Plantation Workers Art League.

  1. René Ngongo est rapporteur général, et Expert en charge des questions Écologiques et climatiques au CES de RDC. Il est récipiendaire du prix Nobel alternatif en 2009. C’est un membre du groupe de travail de l’UCESA sur la thématique du dérèglement climatique.

Extrait en anglais : ‘’ … As part of “White Cube,” former agricultural workers volunteered to be part of an art studio producing sculptures, which they cast in chocolate — a rarely tasted delicacy for the workers, despite the fact that they used to produce the palm oil, a key ingredient — and then sold at an art gallery in New York. The local sculptors formed a cooperative, the Congolese Plantation Workers Art League, and shared the proceeds of the sales. So far, the “White Cube” project has generated $400,000 for the local community, said René Ngongo, the Congolese president of the cooperative; it has used half of that to buy more land… ‘’

Sommet virtuel des chefs d’Etat et de gouvernement sur le climat du 22 au 23 avril 2021

Intervention de son excellence M. Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République démocratique du Congo

Avec la participation d’une quarantaine de chefs d’État et des pays plus gros pollueurs de la planète, y compris la Chine, le sommet[1] virtuel réuni par le président des Etats-Unis, Joe Biden, a relancé la dynamique mondiale sur le climat notamment pour la réduction des gaz à effet de serre et montré que, dans ce domaine, la coopération est possible.

Malgré la pandémie, l’année 2020 a été la plus chaude de l’histoire moderne. Le président américain a fixé un nouvel objectif[2] : réduire les émissions de gaz à effet de serre de 50 % d’ici à 2030 par rapport à 2005. Il double donc la mise et incite le reste du monde à l’action. Il a exhorté les autres pays à « suivre l’exemple américain » au nom d’un « impératif moral et économique ».

Urgence climatique : quelles sont les promesses[3] faites par les États lors du sommet virtuel sur le climat?

[1] https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/04/23/climat-une-competition-vertueuse_6077780_3232.html

[2] https://www.france24.com/fr/%C3%A9missions/le-d%C3%A9bat/20210422-sommet-climat-retour-des-etats-unis

[3] https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-urgence-climatique-sont-promesses-faites-etats-lors-sommet-virtuel-climat-86966/

Mission du CES RDC avec leurs partenaires à Muanda, RDC, effets du changement climatique : érosion côtière

Le Président du CES de la RDC, M. Jean-Pierre Kiwakana Kimayala visite l’érosion côtière de Muanda, village Nsiamfumu. (Voir Vidéo)

Le Président du Conseil Economique et Social, Mr KIWAKANA K. Jean Pierre est en visite de travail à Muanda le jeudi 25 mars 2021 dans le cadre du projet de « Renforcement de la résilience des communautés de Muanda à l’érosion côtière ».

Ce projet financé par le PNUD et Global Environment Facility (GEF) et mis en œuvre par le Direction du Développement Durable (DDD) du Secrétariat Général à l’Environnement et Développement Durable, vise à renforcer la résilience climatique des communautés de Muanda à travers la mise en place de l’information sur les risques climatiques, en vue d’une planification, budgétisation et le pilotage des mesures de protection du littoral en RDC.

Discours de Monsieur Jean-Pierre Kiwakana Kimayala, Président Du Conseil Economique et Social de la République démocratique du Congo à l’ouverture de la Session Ordinaire d’avril 2021 du CES, le jeudi 1er avril 2021